mercredi 9 janvier 2013

Bonne surprise à Washington

On parle beaucoup de la nomination de la française Esther Duflo au «Conseil présidentiel pour le développement global» une instance consultative de huit économistes créée en février 2012 par la Maison Blanche pour «informer et conseiller le président et d'autres responsables américains sur les politiques et pratiques américaines relatives au développement mondial». Obama choisit une économiste française, cocorico ! Mais la vraie surprise est que ce conseil sera présidé par Mohamed El-Erian, le co-fondateur de PIMCO avec Bill Gross, l’un des plus importants fonds obligataires au monde. Car ces deux personnalités font partie des plus avisées que l’on puisse trouver aujourd’hui sur les marchés financiers (je cite El-Erian dans Repenser l’économie page 259). En effet, elles critiquent vertement le déficit du budget fédéral, la politique de planche à billets de la Fed, et dénoncent le risque de crise majeure qui se profile si les Etats-Unis continuent sur cette voie. C’est un peu comme si François Hollande choisissait Olivier Delamarche pour le conseiller ! Il ne reste plus à espérer qu’il puisse réellement influencer la politique économique américaine…

Philippe Herlin

2 commentaires:

  1. Monsieur Herlin, je ne sériais très optimiste que le président va écouter les conseilles de PIMCO sur la dette e comme assurer le développement des pays pauvres. Il faut rappeler que le président a aussi demandé un plan pour la dette et il l'a ignoré.

    RépondreSupprimer
  2. Delamarche conseillé de F. HOLANDE, non, mais à la place de F. HOLLANDE, pourquoi pas!!

    RépondreSupprimer