vendredi 31 octobre 2014

Le marché de l'art contemporain bat tous les records !

Mon texte pour Economie Matin, pour lequel j'écrirai désormais régulièrement : Le marché de l'art contemporain bat tous les records !

Autrement, voici les nouveautés du mois sur mon site Classical Music Mobile, bonne écoute !

Philippe Herlin

vendredi 24 octobre 2014

Je publie un article sur le bitcoin dans la Revue d’économie financière

Pour information, je me permets de vous signaler la publication d’un article sur les monnaies complémentaires et le bitcoin dans le numéro spécial "Rapport Moral sur l'Argent dans le Monde, édition 2014" de la Revue d’économie financière, la plus prestigieuse revue d’économie en France (voir le sommaire, mon article figure dans la partie 3, acheter la revue au format numérique).

Autrement, comme vous pouvez le voir, j'ai modifié le sous-titre de mon blog, ainsi que les intitulés de ma page Facebook et de mon compte Twitter, pour m'afficher comme économiste ULTRAlibéral, un clin d’œil au discours ambiant où le terme "libéral" est mis à toutes les sauces, revendiqué même par certains socialistes (!), ou voué aux gémonies par d’autres. Face à une classe politique en réalité profondément étatiste sur la totalité de son spectre, et face à des économistes pour la plupart keynésiens et interventionnistes, c’est une provocation que j’assume fièrement ;-)

Philippe Herlin

mardi 21 octobre 2014

Exposition : De l'amphore au conteneur au Musée de la Marine

Le Musée de la Marine présente une remarquable exposition, depuis le 15 octobre et jusqu'au 28 juin. "De l'amphore au conteneur" ne déplacera peut être pas les foules, mais tous ceux qui s'intéressent de près ou de loin aux choses de l'économie ne devront pas manquer de s'y rendre. Occupant tous les espaces d'exposition du sous-sol, soit 1000 m2, c'est à 2000 ans de transport maritime que nous sommes conviés, dans un parcours riche et didactique. Voilà sans doute un des meilleurs points de vue sur la "mondialisation", de l'antiquité jusqu'à aujourd'hui. Rome comptait déjà un million d'habitants, qu'il fallait nourrir de produits venant des confins de l'Empire, le tout transporté dans des amphores ou en vrac. On passe ensuite au Moyen-âge, avec notamment la ligue hanséatique qui réunit dans un commerce fructueux toute l'Europe du Nord. Puis les grands voiliers accompagnent le développement des colonies et l'introduction de nouveaux produits en Europe comme le thé, le café ou le chocolat. La vapeur accélère les vitesses, de nouveaux produits comme le charbon ou le caoutchouc sont transportés, puis le moteur à explosion augmente encore les rendements. L'invention du conteneur, aux Etats-Unis en 1956, qui permet de passer directement du cargo au camion, fait gagner un temps énorme et accompagne l'explosion du trafic maritime dans l'après-guerre. Les porte-conteneurs géants d'aujourd'hui terminent ce voyage. Un passionnant cours d'économie.

Philippe Herlin

mardi 7 octobre 2014

Bonne nouvelle : la concession de la Salle Pleyel est annulée par la justice !

Nous suivons ce dossier régulièrement, et nous avons dénoncé parmi les premiers l’interdiction faite à la Salle Pleyel de programmer de la musique classique à partir de janvier 2015, une décision scandaleuse, une véritable atteinte à la liberté d’expression (lire ce texte). Heureusement, l’ancienne propriétaire, et qui conteste la vente, Carla Maria Tarditi, fait valoir ses droits devant la justice, ainsi que la vocation de Pleyel à pouvoir continuer à programmer du classique (lire ce texte). Le Tribunal du commerce vient aujourd’hui de lui donner raison car il a décidé d'ordonner "l'interdiction de la concession de la salle Pleyel", une décision qui interrompt de fait la reprise de l'exploitation de la salle (Le Point). Bravo, voici une formidable victoire ! La prochaine étape judiciaire concernera la vente elle-même de la salle, nous vous tiendrons au courant. La situation se corse pour la Philharmonie, ce projet mal né et laborieux, et au fond inutile (à cet endroit complètement excentré). D’ailleurs la salle de la Porte de Pantin a beaucoup de mal à remplir, comme nous l’avions expliqué début septembre (lire ce texte), les choses n’ont pas tellement évolué : pour nombre de "grandes affiches" il reste des places à 10 euros, signe qu’il y a clairement un problème.

Addendum 16h30 : bataille d'architectes, Paul Chemetov balance un Scud à Jean Nouvel et à sa Philharmonie, oups.

Philippe Herlin